Ombre commun

Ombre commun

Ombre commun. Des écailles de grande taille, 80 à 90 sur la ligne latérale, couvrent son corps fuselé. La bouche minuscule se situe nettement sous la tête, petite et conique. L’œil grand se caractérise par un iris vert-jaune. La nageoire dorsale teintée de bleu, mauve, pourpre est haute et très longue, 20 à 24 rayons, elle lui a valu le nom de « porte-étendard ».
Plus en arrière, le dos porte une petite nageoire adipeuse, la caudale quant à elle est fourchue. Selon les régions et les cours d’eau, la couleur d’ensemble va de l’argenté aux couleurs bleu-violacé jusqu’aux coloris très foncés proches du noir.

Habitat et mœurs

L’ombre est présent dans la partie basse des rivières à truites, dans la zone qui porte d’ailleurs son nom : zone à ombre. Son habitat est très caractéristique et il n’en sort guère. Grégaire, l’ombre vit en groupes plus ou moins importants composés d’individus par classe d’âge. Les plus gros occupent les meilleurs postes situés dans les secteurs les plus rapides et les plus profonds, les grandes gravières, les longs courants réguliers, les rétrécissements et partout où la nourriture est abondante. Les plus petits se débrouillent et se positionnent là où il reste des places.
Pour proliférer, l’ombre exige des eaux pures et oxygénées. Dès la moindre pollution, variation du niveau ou de la température de l’eau, modification du fond, il quitte provisoirement et même parfois définitivement les lieux !

Régime alimentaire

L’ombre passe le plus clair de son temps sur le fond qu’il fouille inlassablement à la recherche des larves et nymphes les plus diverses. L’étroitesse de sa bouche limite la taille de ses proies. Dès son plus jeune âge, il se nourrit de plancton, puis au stade d’alevin il consomme les œufs d’autres poissons et divers invertébrés aquatiques. Les gros sujets n’hésitent pas à happer quelques alevins ! Durant la période d’éclosions, l’ombre monte volontiers à la surface pour se saisir d’insectes à la dérive.

Reproduction

Entre mars et mai, lorsque la température de l’eau atteint 8 à 11°C, les ombres rejoignent leurs sites de ponte : gravières peu profondes à l’eau cristalline et bien oxygénée. Chaque femelle y creuse un trou et y dépose de 2000 à 4000 ovules par kilo. Une fois fécondés par le mâle, les œufs sont recouverts de graviers. L’incubation dure en général de 20 à 25 jours.
La croissance de l’ombre est très rapide. Au bout de la première année il mesure déjà une dizaine de centimètres. Il atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 3 ans pour les mâles et 4 ans pour les femelles.

Noms étrangers

Grayling (anglais) ; Asche, Sprenzling (allemand) ; temolo (italien) ; harr (norvégien) ; lipljan (croate).

Ombre commun

Durée de vie : en moyenne 5 ans, jusqu’à 10 ans
Taille : en moyenne 30 cm, jusqu’à 60 cm
Poids : en moyenne 400 g, jusqu’à 1,5 kg

Partagez :

Laisser un commentaire